Pour 21 - 30 juin

Aller sur la nouvlle page

Pierre de Gaulle dans les traces du Gal: contre la soumission à l'Otan, sortir du conflit et garder de bonnes relations avec la Russie...

PIERRE DE GAULLE , A l’ambassade de Russie en France, le petit-fils du général de Gaulle

LE 12 JUIN Il s’est exprimé sur le conflit ukrainien. Il s’est livré à une vive critique des politiques occidentales sur le dossier, imputant notamment à Paris une «soumission à l’OTAN».

extrait de son discours :

"...Chacun reconnait aujourd’hui la responsabilité des Etats-Unis dans le conflit actuel, le rôle funeste de l’OTAN qui s’élargit sans cesse et la politique inconsidérée du gouvernement ukrainien. Ce dernier, fort de belles promesses et nourri d’illusions américaines et européennes, a conduit une politique très condamnable à l’égard des populations russophones du Donbass, multipliant discriminations, spoliations, embargos et bombardements.

Je regrette que le gouvernement français se commette dans [une] soumission à l’OTAN et donc à la politique américaine […],

l’OTAN absorbe l’Europe (…) Que veulent les Américains si ce n’est de provoquer une nouvelle confrontation est-ouest dont le seul but est d’affaiblir et de diviser l’Europe pour imposer leurs directives, leur économie et leur système ? Je regrette que le gouvernement français se commette dans [une] soumission à l’OTAN et donc à la politique américaine […], l’OTAN absorbe l’Europe (…) les Occidentaux ont malheureusement laissé faire Zelensky, ses oligarques et les groupes militaires néonazis s’enfermer dans une spirale de guerre (…) Depuis les Américains ne parlent plus à la France et ne nous considèrent plus comme une nation forte et indépendante”

VOIR VIDEO

Max Bronner @bronner_max Destruction des plantations faites par les ONG pour stabiliser le désert. Destruction des panneaux solaires installés pour amener l’électricité devant servir à pomper l'eau dans les profondeurs !!! Et tout ça grâce à vos dons pour aider ces pauvres gens à se développer.

Misty La deux pattes @Chatmania_misty · 18h En réponse à @bronner_max "On a appris que l'incident avait eu lieu en raison d'un différend foncier entre deux tribus." La presse pakistanaise rapporte qu'1 enquête est en cours pour punir les déracineurs, qui ont enlevé 6 000 nouveaux plants lors de cette journée. Source libération.

Max Bronner @bronner_max · 15h Quelqu’en soit la raison, d’autres auraient géré le problème différemment et sans destructions, ou la manifestation de la gestion des émotions selon…

Claire Luminus @ClaireLuminus · 18h En réponse à @bronner_max Faudrait il comprendre ce que font ces ONG qui sont souvent des paravents à la mafia mondialiste...Pourquoi des hommes refuseraient le progrès soi disant généreusement offert mais en contre partie de quoi ?

Notre futur en macronie

Dernier méssage du ciel, Olivier et ses amis envoient des messages à son père (et à nous ) ...

26 ans après sa disparition de la terre ......

aujourd'hui 1 message : du mercredi 15 juin 2022 ........ Nuit et brouillard

à retrouver ici : ...............

nouveau site :

https://www.jeanpernin.fr/messages-2022

ou

https://www.lejamaiscontent.com/449689066

Olivier Pernin Il avait 21 ans. Le jeudi 8 juin 1995, vers 10h15, il a décidé sans prévenir de quitter cette vie pour une autre... Supérieure... Lumineuse... Immensément Belle et Radieuse. Un geste brutal, un départ mystérieux, totalement inattendu et incompris. Telles sont les douloureuses surprises de la vie ! Olivier et ses amis de l'Au-delà : Norbert, Pascale, Roger, Léa, Benjamin, Pascal, Vincent...

" Requiem pour un massacre " 1984 - Bielorusse (époque soviétique) de Elem Klimov. - 2h16 mns

Scénario : Elem Klimov, Alès Adamovitch d'après son œuvre "Récit de Khatyn" et

Photographie : Alexeï Rodionov

Musique : Oleg Iantchenko

Sociétés de production : Mosfilm et Belarusfilm

Pays d'origine : URSS

Egalement connu sous le titre : Va et regarde (en russe : Иди и смотри, Idi i smotri; littéralement « Viens, et vois », phrase tirée du verset 6:7 de l’Apocalypse, traduction Ostervald 18671) est un film soviétique réalisé par Elem Klimov et sorti en 1985. Requiem pour un massacre est considéré comme l'un des meilleurs films de tous les temps.

histoire :

Biélorussie, 1943. Sous les invectives d'un villageois qui leur interdit de le faire, deux enfants creusent le sable pour récupérer divers objets enfouis avec des cadavres de soldats. L'enfant le plus âgé, Fiora, trouve un fusil. Revenu à son domicile, malgré l'opposition farouche de sa mère, il décide de rejoindre les partisans biélorusses. Ceux-ci viennent le chercher et en dépit des adieux déchirants de sa mère, il part en la laissant avec ses deux sœurs car son père est sans doute au front.

acteurs :

Alekseï Kravtchenko : Fiora Gaischun Olga Mironova : Glacha (Glafira) Liubomiras Laucevicius : Kossatch, le chef des partisans Vladas Bagdonas : Roubej, un partisan/le passeur dans le marais Victor Lorenz : Walter Stein, le chef SS Juris Lumiste : le Sturmbannführer (un fanatique nazi).

critiques :

Le critique américain Roger Ebert attribue au film la note de 4/44. Sur Rotten Tomatoes, le film obtient le score de 97%5. Sur Allociné, les spectateurs attribuent au film la note moyenne de 4,2/56. Les internautes du site SensCritique confère au film la note de 8,2/107. Le site dvdclassik.com donne au film la note de 9/108. Dans sa critique originale du film, publiée en septembre 1987, le journal Le Monde qualifie le réalisateur Elem Klimov de « grand cinéaste humaniste, lyrique, passionné »9. Les critiques de la version restaurée, publiées en avril 2019, du Monde et de Télérama qualifient le film de « chef-d’œuvre »10,11. Christian Collin dans Guide des films édité par Robert Laffont écrit : « Un film foisonnant, parfois outré et désordonné, mais atteignant dans ses meilleurs moments à une terrible intensité. L'ultime séquence où le héros, mitraillant une photo de Hitler, remonte le cours de l'histoire et en gomme le fascisme, atteint à un pathétique très représentatif du style de son auteur. »

 

 

REQUIEM POUR UN MASSACRE - BANDE ANNONCE .

INFO ou INTOX ? a vérifier

AnneCatala 🧠- Souveraine - Vérité vaincra et 15 autres ont aimé Aliyah⚜️ @Aliyah01150546 10 000 vaches dans le kansas … Aujourd’hui les moutons en Géorgie Et on est supposé croire que c’est pas voulu?

À titre de rappel, les moutons vivent dans les déserts depuis le début de l’humanité. Sans aucuns problèmes.

isa.JobiJoba #Djokovic @JobiJob76733703 · 5h En réponse à @Aliyah01150546 et @papoute89 Ah, c'est comme ça qu ils créent la famine ?

@Kliment Levi @LevyLoiseau · 3h En réponse à @Aliyah01150546 ça date de 2021 la foudre a frappé ces moutons . https://agenda.ge/en/news/2021/2299 en Géorgie dans la montagne !!

Joséphine Bidonne @JosphineBidonne · 2h En réponse à @Aliyah01150546 Les 7 plaies d Egypte.

La règle des 6 @regle_6 · 4h En réponse à @Aliyah01150546 Ces bêtes ont été tuées avec des armes électromagnétiques de type micro-ondes d'abord pour nous affamer mais bientôt ils les utiliseront contre nous, puisque les vaksins n'ont pas réussi à décimer assez de monde, c'est leur plan B pour arriver à 500 Millions d'esclaves sur terre.

Rosami🏳🕊 @Cuillandrevero1 · 3h C'est vrai qu'en Inde ,au Maghreb et même dans certains endroits aux USA propices aux fortes chaleurs ,c'est la première fois que je vois une hécatombe pareille😳 Le narratif se construit comme pour le covid et le reste ...

 

courrier de Bernantd Deham

Macron, entre les deux tours des législatives, dans un but clairement électoraliste, se rend à Kiev. Entre les deux tours de la présidentielle de 2017, il se rend à Oradour-sur-Glane. Florian Philippot sur C News (Morandini) n'en parle même pas ! Personne ne fait le rapprochement... Moi, si, pdf en annexe.

Depuis dimanche soir, la classe médiatique et politique n’a d’yeux que pour Jean-Luc Mélenchon, qu’il s’agisse de l’encenser ou de récriminer ; de le monter en porte-drapeau d’une grande révolution des mœurs ou d’en faire le sectateur d’une entreprise de destruction nationale. Une analyse plus fine indique pourtant des résultats tout autres.

Gauche radicale : une victoire en trompe-l’œil

Car la somme des gauches en ces législatives 2022, réunie cette fois sous la bannière Nupes, dépasse à peine ses résultats passés. En 2017, le bloc de gauche obtenait 25,49% (5 772 313 électeurs) si l’on additionnait LFI (11,03%), le PS (7,44%), EELV (4,30%) et le PCF (2,72%). En 2022, alors même qu’il n’est plus d’homme de gauche qui puisse être perdu en macronie par fidélité hollandienne comme en 2017, elle grimpe péniblement à 26,11%, et ne séduit donc que 150 000 électeurs supplémentaires. Contrairement à tout ce qui a pu être dit, la dynamique du bloc de gauche est donc fort modeste – et ce alors que la campagne de Jean-Luc Mélenchon a été unanimement, et à raison, saluée, ce dont l’on conclut, sauf à démentir ce que l’on vient juste d’avancer, qu’il a réussi à mobiliser son électorat. De fait, en imposant pendant plusieurs semaines l’idée qu’il pourrait devenir Premier ministre, il a réussi à faire croire – tout en sachant que c’était proprement invraisemblable – et a fait de la Nupes le grand événement politique des deux derniers mois.

Lire aussi : Jacques Bompard : « La défaite de la droite est le fruit de la bêtise et de l’idiotie »

Si Nupes semble être arrivée en tête des résultats, c’est donc bien en raison de l’élection en jeu, du mode de scrutin, de la configuration politique et de la forte abstention, bref d’une distorsion entre la réalité de l’opinion et la superstructure politique censée la représenter. Ainsi, le scrutin majoritaire à deux tours, la logique des trois blocs issus de la présidentielle et l’abstention qui rend plus difficile la qualification au second tour favorisaient nécessairement les grandes alliances dès le premier tour. C’est pourquoi, à part d’opinion constante, Nupes va transformer ses 72 députés en 150-190 députés, du seul fait de l’union. À la proportionnelle intégrale, l’effet Nupes est tout de suite moins visible : de 159 députés en 2017, la gauche radicale serait passée à 167 en 2022. La thèse d’une victoire de la Nupes et d’un retour fracassant (d’autant qu’il était inattendu) de la gauche est donc tout simplement faux.

Le RN, véritable vainqueur des législatives

À l’inverse, si dynamique il y a quelque part, c’est bien du côté du Rassemblement national, alors même que des tonnes d’éléments faisaient craindre une débandade. Les législatives et son scrutin à deux tours sont défavorables au RN, et ce d’autant que le contexte est à la faible participation (de 48,70% en 2017 à 47,51% en 2022). La problématique est particulièrement vive pour un parti dont l’électorat, majoritairement populaire et pas toujours politisé, a une forte propension à l’abstention en dehors de la présidentielle. Le contexte était aussi à la division de la droite, le parti Reconquête ayant présenté des candidats sur tout le territoire – et certains craignaient ou espéraient, selon les points de vue, que le faible score de la présidentielle, expliqué alors par le « vote utile », serait rehaussé. Ajoutons enfin que la campagne du RN fut unanimement jugée timide, pour ne pas dire ratée, en tout cas inaudible, face à une gauche unie qui a su préempter le discours médiatique.

Disposant de seulement sept députés,

le RN pourrait en avoir aujourd’hui entre 25 et 35. Plus significatif encore, avec la proportionnelle intégrale, il passerait de 83 à 121 députés Malgré ce contexte défavorable, le Rassemblement national fait mieux que bien s’en sortir : il est indéniablement le grand vainqueur de ce premier tour des législatives. De 13,20% en 2017 (2 990 592 électeurs), le RN est grimpé à près de 18,68%, en augmentant sa base électorale de plus d’un million d’électeurs (à 4 248 626). Qualifié au second tour dans 121 circonscriptions en 2017, il l’est aujourd’hui dans 208. Disposant de seulement sept députés, il pourrait en avoir aujourd’hui entre 25 et 35. Plus significatif encore, avec la proportionnelle intégrale, il passerait de 83 à 121 députés.

Le tout avec à ses côtés Reconquête, fort d’un peu plus de 4% des suffrages et d’un million d’électeurs, et d’une partie substantielle des Républicains (11%), qu’ils soient ciottistes ou ex-zemmouristes rentrés à la maison. Pour peu que l’on se penche sur la réalité sensible des résultats, au lieu de s’en tenir à la représentation politique réfractée par la superstructure électorale, tous les feux sont au vert pour la droite. Il ne lui reste qu’à s’unir derrière une seule et même figure de qualité, pour enfin sortir de son corner politique. C’est malheureusement aussi difficile qu’improbable.

Rémi Carlu

Partage Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur linkedin Partager sur email

En Kiosque Rejoignez-nous Twitter Facebook Instagram Newsletter Email *

lire ici :

https://lincorrect.org/legislatives-nupes-a-taux-constant-le-rn-grand-vainqueur-lincorrect/

L'aile à Stick présente

2022/037 Bataillon AZOV Part 3 - doublée en français

 

 

Décadence, le Gal de l' OTAN ?

Le conflit ukraino-russe vu du coté russophone

Du 25 au 30 août 1930 : l'été se fait pardonner et une canicule se produit sur toute la France - ces fortes chaleurs se terminent par de très gros orages entre Paris et Orléans - il tombe souvent l'équivalent d'un mois de précipitations en seulement l'espace de quelques heures.

Pourriez-vous sauter pendant plus de 2 mns comme ce Bobby Van ?

Bobby Van - Small town girl (1954)

des réactions : ils sont époustouflés !

Alla Axelrod il y a 5 ans Au-delà de l'évidente admiration pour Bobby Van, j'aimerais ajouter deux choses. Un stress énorme sur sa colonne vertébrale pour tous ces sauts, pouvez-vous imaginer ? De plus, le clip a été filmé en 4 plans de caméra continus, ce qui était un travail incroyable pour la technologie de l'époque, en particulier le dernier plan d'en haut à gros plan. Les caméramans sont si rarement reconnus. C'était si bien mis en scène avec tous les figurants, les voitures, les vélos et le chien - quel scène d'anthology .

mercoïde il y a 1 an (modifié) C'est vraiment d'une folie insondable, à quel point c'est incroyable. La plupart des gens ne pouvaient pas le faire aussi bien pendant 10 secondes et encore moins tant que Bobby le faisait ici. C'est époustouflant.

123Rockchild il y a 5 ans C'est une scène incroyable. C'est juste là-haut avec Fred Astaire dansant sur la scène des murs et du plafond. Bobby Van avait un visage si jeune et si amical. Triste, qu'il soit mort d'un cancer du cerveau.

Equilibre .

vaxx, à quand un débat franc et loyal ????

Richard Audinghem 🇫🇷 🇵🇱 @audinghem · 7 min Sur 4 h d'audition il y a 3h d'autosatisfaction, de congratulations, des " vs êtes extraordinaire " ou "c'est parfait " mais on aborde jamais le fond, juste la forme seul le Dr Amil Oumlil (hôpital de Cholet ) à 1h50 pose le prob des risques évidents et de la non information .

un petit génie  !

la PAC ? ça ne tombe plus dans la poche des agriculteurs ? Quel monde de rapiats et d'hypocrites ...s

l'inflation , c'est un impôt déguisé ...

Francis Hallé, il est passionné des arbres

les canadiens ont aimé : Conférence extraordinaire ! Quelles réflexions à développer ... ! *-*Humour, tendresse, intelligence, sobriété du discours.... Un Grand Bonhomme que Monsieur Francis Hallé ! MERCI à lui, Merci à EplvM pour cet enregistrement.*-*Un homme passionnant à écouter !!

Sociopathes contre gauchos et fachos  !

Macron dégage !

MiniaKissa @MiniakissaS · 17h 🔴La journaliste Alina Lipp risque 3 ans de prison pour avoir informé les Allemands des attaques de l'#Ukraine️ contre le #Donbass. Selon le gouvernement allemand, bombarder des civils pendant 8 ans, c'est bien, mais oser en parler vaut une peine de prison.

Depuis son « la police tue » assumé et réitéré, dont il espère le bénéfice électoral que chacun devine, les critiques fusent contre Jean-Luc Mélenchon et lui confèrent une place de choix sur le podium encombré du cynisme en politique. Mais au-delà de cette évidence, on ne peut pas exclure l'hypothèse que Jean-Luc Mélenchon ait une attirance sincère pour les gens qui détestent la police. Le penchant pour les voyous est en effet une paraphilie (le terme chic pour perversion) très banale, dont le mode mineur consiste par exemple, pour des lycéennes, à être plus excitées par le bad boy de la classe que par le gentil fort en maths bien propre sur lui.

À l'autre extrême, on trouve les milliers de lettres d'amour ou de demandes en mariage de tueurs en série incarcérés. Entre les deux, des gens généralement de gauche ou d'extrême gauche, toujours prompts à voir dans le délinquant une victime de la société, et qui se donnent d'autant plus le frisson de l'aventure par procuration qu'ils ont le plus souvent un courage physique limité et des vies d'intellectuels bien assis. On peut penser à Edwy Plenel ou à Virginie Despentes faisant montre de compréhension pour les frères Kouachi…

Tout comme ceux-là, Jean Luc Mélenchon a les fesses bien calées depuis des décennies dans des fauteuils républicains et - contrairement aux policiers - n'a sans doute entendu siffler de sa vie d'autres balles que celles d'un terrain de pétanque. Fort de cette expérience, il ne nous laisse apparemment que l'option de gérer la délinquance comme l'ont fait toutes les dictatures : l'appel à des truands pour faire régner l'ordre, comme les dissidents dans les goulags encadrés par des droits communs, ou Vichy donnant des cartes tricolores à des bandits notoires. Heureusement que Mélenchon a été enfant de chœur…

Richard Hanlet   / Boulevard Voltaire .

La Banque centrale européenne (BCE) a annoncé jeudi qu'elle allait mettre fin "le 1er juillet" à ses rachats nets d'actifs.... Vers l'explosion de l' Euro, cette année ? de Florian Philippot .

la BCE ne rachète plus nos bons du trésors à partir du 1er juillet .Il faudra chercher des sous ailleurs ....qui prêtera, à quel taux ?

Au-delà de la droite

14 June, 2022

  l’espoir *-*  Institut Libertés

On a gagné la bataille culturelle, qu’ils disaient. Qui ? Les droitards, qui souvent n’avaient jamais fait l’effort d’ouvrir le moindre livre, et surtout pas ceux de Gramsci(*philosphe et pionner du communisme en Italie, voir ses citations plus bas ) qui par ailleurs sont très peu traduits et trouvables en langue française, ce qui fait un excellent détecteur de cuistres d’ailleurs.

Il faut faire du gramscisme de droite, qu’ils disaient, et on avait beau leur répéter que lorsqu’on veut gagner une bataille sous-marine, il n’y a aucun intérêt à le clamer sur tous les toits, ils n’écoutaient pas. La furtivité et l’intelligence semblaient toujours leur échapper. Alors, que faire ? Que faire de cette génération à la nuque raide, qui compte sans cesse sur les autres pour penser à sa place ?

Ce n’est certainement pas en consommant les gras produits bien lourds de chez Bolloré qu’on risque de sauver son âme, la France et la planète en même temps. Ce n’est certainement pas en s’abêtissant devant des tutos de droitardés sur youtube qu’on va percer le sens de l’existence et imaginer le salut du monde. La vérité, c’est que rien de ce qui se dit de droite aujourd’hui, de Rachida Dati à Marine Le Pen en passant par Éric Zemmour et Marion Maréchal, n’a la moindre idée de l’héritage qui lui est tombé sur le dos, ni même s’il en prenait connaissance ne saurait comment le faire fructifier. Nous allons donc essayer de leur souffler quelques idées, et de leur suggérer le discours qu’il faudrait tenir, si l’on voulait vraiment gagner. Pour commencer, il faut cesser de croire en l’idée simple et vague de « démocratie » : c’est un terme qui en soi n’a pas de sens, tant que l’o n’a pas défini le peuple. Démocratie locale, tout le monde est pour, parce qu’il s’agit de régler des problèmes simples et immédiats. La démocratie nationale, telle qu’elle es pratiquée aujourd’hui avec le suffrage universel généralement direct est en revanche un leurre : outre que le « peuple » se soustrait d plus en plus à son devoir civique, on lui demande de se prononcer sur des sujets qui le dépassent de très loin. Notons que la France est le seul pays occidental tempéré à conférer si directement tant d pouvoir du peuple au président de la République. Nostalgie du roi, certaunement, mais qui nécessite de multiples réformes.

Un peuple européen ? Foin. L’Europe politique, telle qu’elle fut rêvée, a échoué. Ce n’était pas qu’elle ne fût un beau projet, mais c’est qu’il a vite déraillé vers un cauchemar où l’absurde le dispute au tyrannique.

L’Europe aurait dû se mettre au service des patries, comme un parapluie quand tombe l’averse ; au contraire, elle est devenue la finalité et le commencement de toute politique, préemptant des souverainetés et des pouvoirs qui ne lui appartenaient pas. Alors que les Anciens le savaient déjà, la démocratie ne peut être que celle des petites entités, celle des libertés concrètes, immédiates et défendables. Comme en de nombreuses autres matières, en politique, small is beautiful. Les empires durent peu, les territoires demeurent, parce que c’est à eux que l’homme tient charnellement.

Ce monstre bureaucratique que tous les peuples se sont mis d’accord pour haïr doit être renversé avant qu’il ait tué jusqu’à l’idée de civilisation européenne. Une civilisation qui a pu se faire dans la douleur, dans les guerres et dans le sang parfois, mais qui a accouché pourtant de l’un des plus formidables trésors de l’humanité. Sur ses assises grecques et romaines, surélevées avec le concours de tous ses peuples, l’Europe est ce chaudron où une chrétienté bouillonnante a élaboré la liberté et la dignité de l’homme. Cela, on ne peut, moins que jamais, se permettre de le perdre.

La constitution de l’Europe doit évidemment se fonder sur un projet politique responsable, crédible et conforme aux intentions des Pères fondateurs. Cette Constitution européenne doit tout d’abord retrouver le sens de la mesure, la recherche de l’harmonie. C’est pourquoi il nous apparaît évident que l’Europe politique doit se limiter à 5 ou 6 pays et respecter scrupuleusement le principe de subsidiarité. La poursuite de la construction européenne doit s’inspirer de la méthode de la Confédération helvétique, faite de respect de l’enracinement et de l’adhésion des citoyens.

Quant à l’Europe économique, elle devrait se composer de pays ayant un niveau de développement similaire, ce afin d’éviter les tensions internes, le dumping social et fiscal et la concurrence déloyale. Enfin doit s’affirmer l’Europe culturelle qui « de l’Atlantique à l’Oural » veille au respect des fondements de la civilisation européenne et à son rayonnement. Car nous ne voulons pas que l’Europe se réduise à une Europe de la consommation, de la technique, à cette Europe des robots dont parlait Bernanos. Pour nous la civilisation européenne est ce qui nous rassemble, elle est ce creuset où se sont forgées deux valeurs fondamentales : la dignité de la personne et la liberté politique. Ces valeurs inventées par les Anciens et le christianisme, nous avons le devoir de les affirmer contre la folie du monde. Nous sommes inspirés par l’anthropologie chrétienne, certainement. Nous croyons, mais c’est surtout l’histoire qui le croit à travers nous, que la destinée de la France s’est construite dans sa foi et sa religion, qu’il ne peut en être autrement.

L’oublier ? Alors, la France n’est plus la France. Parce que c’est cette culture-ci, cette communauté-là qui ont fait ce pays, elles qui lui ont infusé ses vertus, quand bien même on a cherché à les retourner contre elles. C’est là le ferment de la liberté. Heureux comme Dieu en France, toutes les nations persécutées du monde le savent, sauf les Français. En quoi nous nous élevons contre la fausse laïcité, celle qui a cours depuis 1905, non pour conjoindre les pouvoirs, mais au contraire pour les laisser respirer paisiblement chacun de son côté. La respiration du monde tient à l’harmonie de ces deux mouvements, celui du temporel et celui du spirituel. En casser un, c’est provoquer l’asphyxie. Il y a une lutte perpétuelle entre ces deux autorités nécessaires, mais de leur lutte même vit la société. Aujourd’hui, l’on se croit apaisé simplement parce que l’on a sombré dans le coma profond. Le combat a cessé seulement faute de combattants : les instituteurs et les curés ont disparu ensemble, comme des lames rouillées par le temps et que l’inutilité de leur combat ont dissoutes. Et l’islam ne tarde pas à nous reposer la question de notre âme. Une chose est certaine : la charia ne sera jamais notre constitution. Le salut ne viendra pas de l’usage des moyens de ce monde, mais plutôt de la trouée que nous pourrons y faire, vers les buts supérieurs de la personne humaine. Nous proposons de cesser de nous considérer comme ces animaux que l’on appelle consommateurs.

Dans cette famille des familles qu’est une patrie, il faut du temps et le lent passage des siècles pour harmoniser les modes de vie. On peut certainement recourir à l’État, puissante machine dominatrice, pour organiser tout cela, et c’est ce que croyaient les partisans apeurés du Léviathan il y a quatre siècles. Nous savons, hélas, nous voyons, combien ce subterfuge est, plus qu’un remède, un poison. La liberté se prend, et elle se prend lorsque l’on sait qu’en faire. Nous croyons fermement qu’à une culture de vie aujourd’hui s’oppose une culture de mort. C’est celle qui nous fait croire les maîtres absolus de nos existences, et même de celle des autres, depuis ces embryons dont on se débarrasse en masse jusqu’à ces vieux et ces infirmes dont on éteint la lumière quand on a jugé leur dignité perdue. L’ordre naturel a été complètement bouleversé par le prométhéisme que notre science et notre technique ont édifié. À croire que tout nous est possible, une seule chose est maintenant devenue impossible, contester le sens de cette histoire de l’outrepassement des limites. « L’humanisme qui a entièrement perdu son héritage chrétien, est incapable de tenir bon dans cette compétition », écrivait Soljenitsyne dans Le Déclin du courage. Cette compétition pour garder sa liberté et son identité, autrefois, des hommes libres étaient prêts à mourir par millions pour elle ; aujourd’hui le déclin du courage et de la volonté est tel que l’on n’accepterait de perdre sa vie pour aucune cause qui nous dépasse.

Le matérialisme gave les corps et endort les âmes. Or Renan le savait, les victoires comme les défaites sont avant tout spirituelles. Et pourtant, il nous est possible, à nous, citoyens libres, et parce que justement nous voulons être ces hommes-là, de restaurer collectivement le respect, l’autorité, la décence. Notre pays a déjà échappé à deux totalitarismes. Aujourd’hui, face à ceux qui viennent, nous voulons être la relève. Nous ne sommes pas encore mûrs pour l’esclavage : ce que pensait Leclerc en 1942, au plus profond de la défaite, nous le pensons aussi aujourd’hui. Le temps qui vient ne sera pas celui du salafisme et du djihadisme mondialisé. Nous ne sommes pas le peuple qui voile ses femmes et asservit les consciences. Nous venons d’une autre civilisation, celle des hommes libres. La France possède des puissantes forces spirituelles intérieures, elle l’a montré au cours des siècles. Son histoire est faite de rebonds, de redressements, de refondations, inattendus, impossibles, impétueux. Nous sommes les héritiers de cette grande histoire. Nous sommes l’avant-garde de la nouvelle France.

Nous avons surmonté le désespoir. Mieux : nous portons l’espérance. Celle que la France rentre à nouveau dans l’Histoire, qu’elle redevienne une nation ayant quelque chose de singulier à dire et à proposer au monde. Le printemps des consciences commence.

Auteur: idlibertes Profession de foi de IdL: *Je suis libéral, c'est à dire partisan de la liberté individuelle comme valeur fondamentale. *Je ne crois pas que libéralisme soit une une théorie économique mais plutôt une théorie de comment appliquer le Droit au capitalisme pour que ce dernier fonctionne à la satisfaction générale. *Le libéralisme est une théorie philosophique appliquée au Droit, et pas à l'Economie qui vient très loin derrière dans les préoccupations de Constant, Tocqueville , Bastiat, Raymond Aron, Jean-François Revel et bien d'autres; *Le but suprême pour les libéraux que nous incarnons étant que le Droit empêche les gros de faire du mal aux petits,les petits de massacrer les gros mais surtout, l'Etat d'enquiquiner tout le monde.

Antonio Gramsci

Né le 22 janvier 1891 à Ales (Sardaigne) et mort le 27 avril 1937 à Rome, est un philosophe, écrivain et théoricien politique italien.

Membre fondateur du Parti communiste italien, dont il est un temps à la tête, il est emprisonné par le régime mussolinien de 1926 à sa mort. En tant qu'intellectuel marxiste, il a notamment développé une théorie de l'hégémonie culturelle. Ses travaux, menés principalement pendant ses onze années d'emprisonnement, portent aussi sur l'histoire de l'Italie, le nationalisme, les partis politiques, la littérature (notamment l'œuvre de Machiavel), l'époque de la Renaissance et de la Réforme, ou encore le matérialisme historique.

Iraultza 30 juillet 2014 Pourquoi je hais l'indifférence de Antonio Gramsci Ils [les hommes politiques italiens] n'ont pas senti la souffrance : ils ont créé le chaos, ils ont laissé tout rafler à ceux qui étaient les plus forts économiquement [...]

Antonio Gramsci pvd 14 mars 2015 Antonio Gramsci Il y a crise quand l’ancien monde ne veut pas mourir et que le nouveau monde ne veut pas naître.

DLN 24 février 2015 Lettres de prison de Antonio Gramsci Je suis pessimiste par l'intelligence mais optimiste par la volonté.

Antonio Gramsci de 27 février 2014 Antonio Gramsci Que peut opposer une classe innovatrice au formidable ensemble de tranchées et de fortifications de la classe dominante ? L’esprit de scission, c’est-à-dire l’acquisition progressive de la conscience de sa propre personnalité historique.

DLN 04 janvier 2020 Pourquoi je hais l'indifférence de Antonio Gramsci Quand on est convaincu que quelqu'un se trompe, que cette personne refuse de discuter, d'apporter des preuves en alléguant que tout à chacun à le droit de penser comme il veut - on ne peut pas être tolérant. Liberté de pensée ne signifie pas liberté d'errer et de divaguer.

 

Nouvelle chaine : le souverainiste avec l'economiste Philippe Murer, ancien du RN.

Gilbert Collard @GilbertCollard Regardez : « Vous ne pouvez pas sortir sans manquer de vous faire agresser, de voir des scènes d’exhibition, des personnes qui défèquent devant vous, de la masturbation à ciel ouvert, des personnes qui se piquent » : la France de Macron est un asile de fous !

franceinfo sur Twitter - -Législatives 2022 - -Aucune voix ne doit aller aux anti-républicains-, défend Rachida Dati, qui assure qu'il -n'y a pas une seule famille politique concernée-. -Les électeurs choisiront l

Richard Audinghem 🇫🇷 🇵🇱 @audinghem · 6 min Ta république, Rachida, est rapée, on en a soupé ! Elle te nourrit bien, mais à nous, ça ne coûte la peau du cul ! Elle est grasse avec les oiseux et gueuse avec nous ! le mieux c'est que tous les politiques qui ont mis en place ce système inique dégagent .

La commission européenne accélère le passe sanitaire pour le 1er juillet sauf que les 705 députés doivent voter sans débat .

Marchand de bambou ? Asie .

Nous ne sommes pas des êtres humains vivant une expérience spirituelle mais des êtres spirituels vivant une expérience humaine.

Pierre Teilhard de Chardin

ça veut dire  que notre base de vie , ou nous retournons à  chaque  fin de mission sur une autre planête , c'est  notre  base originelle, ou nous avons  plaisir à retrouver, nos âmes soeurs, nos guides spirituels, nos instructeurs , notre école des âmes, chaque nouvelle expérience humaine, d'incarnation,  part de notre maison toujours du même endroit , celle de notre âme . ...

lejamaiscontent.com

 

voir texte plus bas sur la composition possible de l'assemblée nationale .

c' est alambiqué mais le résultat est là !

Merci d'avoir voté , on va voir leurs tronches tous les jours !

Placement des enfants abusifs et pédophilie non dénoncée par les juges, on laisse faire

Liber🇨🇵🍿🙏 sur Twitter - -TEMOIGNAGE CHOC 🔥 Un avocat à Marseille dénonce la #pédocriminalité avec la justice COMPLICE ! Écoutez et RT ! ON NE PEUT PLUS TOLERER CETTE OMERTA DE PÉDOPHILES ! #Marseille #pédophi

Jésus Christ résume la trahison de l'église d'aujourd'hui à sa parole , plus que jamais il a besoin de nous !

en 2020, seulement 2 % des hospitalisatons étaient liées au Covid.

lui aussi il aime ça !

NDA en tête dans sa circoscription de l' Essonne .

Qui ose affronter la mort comme cet homme ?

Une assemblée qui ne représente plus les français .

Le RN  a fait près de 20 % des voix au 1er tour des législatives , il devrait avoir 115  sièges au moins si on respecte la logique des chiffres , il n'en auront que 15 à 35   à l'assemblée nationale, "ils ne sont pas républicains"  disait-on à l'époque, a vrai dire ils génaient le jeu de dupes gauche-fausse droite qui parodiait une opposition .

La droite a largement gagné ces elections, mais comme nous n'avons de la démocratie que la façade, la gauche  revancharde parade le torse haut , la fausse droite (LR) compte et recompte les sièges perdus et la droite identitiaire   ronge son frein, faute d'union et de représentativité ligitime dans l'hémicycle .

Quand aux macroniens ( Renaissance) les députés n’obéissent qu'à leur maître, ils ne sont pas là pour penser et tous ne savent pas que Macron est là pour finir de détruire la France et de l'intégrer dans l' U.E. Le pantin  espère bien qu'il verra bientôt  le gouvernement mondial .

Le plus gros du travail est déjà accompli. Si il lui manquera une majorité, ce sera la tête LR qui l'y aidera . Ceux qui ont voté pour Macron sont encore naïfs et ne se sont pas encore aperçus que c'est le 1er président de la 5e république qui travaille contre la volonté de son peuple. Mais les commissaires de l' U.E. n'ont plus les pieds sur terre depuis longtemps et ils finiront par disparaître très bientôt, les peuples européens n'en peuvent plus de leurs décisions suicidaires et arbitraires. Même les patrons européens surtout allemands ne supportent pas de ne respecter leurs demandes sur la priorité de l'énergie russe, la ruine guette nombre d'entreprises . ​--.


lejamaiscontent.com

Les élections législatives de ce dimanche 10 juin débouchent sur un paysage parlementaire inacceptable pour l’ensemble des électeurs de droite de ce pays et lourd de menaces pour la suite. Inacceptable car le RN, en dépit des meetings monstres d’Eric Zemmour, de son talent oratoire et de l’immense espoir qu’il a suscité, notamment chez les jeunes, reste le premier parti de droite en France. Il l’est même plus que jamais. Certes, son score national (18,7 %) s’est tassé par rapport au premier tour de la présidentielle. Certes, on ne prête à ce jour au RN que 15 à 35 députés (Opinion Way) dimanche prochain, à l’issue du second tour. Et c’est bien peu pour relever la France détruite par ceux qui se sont succédés au pouvoir depuis des décennies. Le Rassemblement national participera à 208 duels de deuxième tour, dont 106 face au parti présidentiel et 60, très intéressants, face à la Nupes.

Il aura manqué à Marine Le Pen cette alliance avant le premier tour avec Reconquête qui n’obtient pas d’élus mais a fédéré 4 % des voix au national : un électorat qui eut été très précieux pour aider le parti à la flamme à passer le cap du deuxième tour dans de nombreuses circonscriptions. Car le résultat des législatives pose une fois de plus la question de la représentativité du camp patriote. Comment accepter que les 4,2 millions d’électeurs d’un parti qui a obtenu plus de 40 % des suffrages au second tour de l’élection présidentielle ne soit représenté que par 15 à 35 députés sur 577, soit 6 % au mieux de la représentation nationale ? Marine Le Pen peut stigmatiser « un système électoral sclérosé et à bout de souffle » : le problème de représentativité est patent.

Ce système inacceptable par les Français est aussi lourd de menaces envers une société fragile. Car les effets se vérifieront très vite. Cette élection « volée » accroîtra encore le désespoir de ceux que le pouvoir depuis trente ans a privé de tout, à commencer par la moindre influence sur le destin de leur patrie ? Ils ont le sentiment que le match se joue ailleurs, sans eux et ils n’ont pas tort. Ils ont la conviction d’une injustice, comme ceux que la France a abandonné. Ils ont acquis la conviction de l’inutilité de leur vote puisque l’Europe, l’immigration, le délitement de la France sont inéluctables, leur dit-on. Et que, quels que soient les résultats des scrutins qui se succèdent, leur voix ne pèse pas : pas ou peu d’élus, toute alliance interdite. Une forme de confinement électoral. Comment ne seraient-ils pas tentés par l’abstention ? Parmi eux, de nombreux jeunes qui auraient pu voter pour la première fois aux législatives se sont occupés d’autre chose.

Car si le vote n’a plus d’influence sur le destin de la patrie, il faut trouver d’autres moyens, diront nos abstentionnistes. Ces moyens risquent à tout moment de devenir radicaux et violents, lorsque des citoyens acculés sont prêts à tout. Encore une fois, le pouvoir pleurnichera, déploiera tout le mépris dont il est capable, les traitera de tous les noms. Jusqu’à quand ? Jusqu’où ?

Il s’agit d’une tromperie. Les Français n’ont pas basculé à gauche, loin s’en faut. Avec 26 % des voix, la gauche unie enregistre même un score très bas dans l’histoire de la Vème République. Le président en place, réélu avec 58 % des suffrages, a été désavoué par un recul historique des voix en sa faveur, à tel point que la majorité absolue ne lui est plus acquise. Le leader de la Nupes a vendu aux électeurs un premier ministre et le rêve d’une majorité à l’Assemblée. Fausse promesse : ils le savent, désormais, ni l’un ni l’autre n’arriveront, mais le but est atteint. LFI seul va passer de 17 élus à un bataillon d’une centaine de députés. Le groupe encaissera les revenus qui vont avec, soit un peu plus de 37.000 euros par député et par an. LFI va faire fortune.

Et pourtant, c’est la droite toute tendance confondue qui sort vainqueur de ce scrutin. En cumulant leurs résultats, le RN (18 %), LR (13 %) et Reconquête (4 %) obtiennent 35 % des voix, près de dix points devant le parti macroniste et Mélenchon. LR restera-t-il fidèle à sa réputation de droite la plus bête du monde ? Si le parti joue les supplétifs du macronisme à l’assemblée après que Valérie Pécresse a appelé à voter pour lui à la présidentielle, il ne s’en relèvera pas. Mélenchon emporte un franc succès par la seule tactique. Ses idées n’ont pas gagné. La droite doit rompre avec les oukases stériles lancés par ses ennemis politiques et s’en inspirer pour, enfin, installer une représentation réaliste des forces en présence, par la proportionnelle. Cette fois, Macron y aurait intérêt, ce serait une manière de briser la mâchoire de la Nupes. Il est grand temps.

Marc Baudriller / Bd Voltaire

La valeur n'attend pas le nombre des années ...

Si tu savais ma grande ce qu'elle boit pour rester jeune, tu ne pourras jamais l'imaginer .

un des meilleurs débats des dernières années, a voir et revoir ! *****

Martine Wonner éliminée avec 5 % de voix, en 2017 elue avec 55 % comme députée LREM mais parfaitement inconnue.

Exact et ts les anti-pass éliminés au 1er tout. Philippot, Lalanne, Juving Brunet ... y a un truc qui m'échappe .

Etre scout aujourd'hui ?

Indice Niqué  !

en cas de crise aigue   , les banques espagnoles se réservent le droit de piquer vos économies !

Alors que l’Union soviétique s’effondrait, McDonald’s en est venu à incarner un dégel des tensions de la guerre froide, et c’était un véhicule pour des millions de Russes pour goûter à la nourriture et à la culture américaines.

McDonald’s est extrêmement populaire en Russie depuis le début des années 1990 La chaîne internationale de restauration rapide fait partie des nombreuses entreprises occidentales quittant la Russie suite à l’invasion de l’Ukraine Les anciens restaurants McDonald’s rouvriront sous un nouveau propriétaire avec un nouveau nom et une nouvelle image de marque

https://fr.postsus.com/nouvelles/554643.html

« Le nom change, l’amour reste » : les premiers « McDonald’s russes » ont ouvert leurs portes dimanche sous ce slogan dans le pays nostalgique de la chaîne de fast-food américaine, qui a quitté la Russie en raison du conflit en Ukraine. « Vkousno i totchka » (Délicieux. Point) est le nouveau nom de l’enseigne, dévoilé dimanche à Moscou devant une centaine de journalistes russes et étrangers. Le nouveau logo représente lui deux frites stylisées orange et un point rouge sur fond vert.

lu sur 20 minutes

 

J'y étais un ou deux ans après l'ouverture du Mac Do' de Moscou (en 1990) , une queue de plusieurs heures ne faisait pas reculer les moscovites, grâce à un fonctionnaire de la ville nous y sommes entrés juste comme touristes puis nous avons été invités à passer une commande de suite en court circuitant la queue, j'en étais assez embarrassé mais il n'y avait aucune protestation dans la foule qui disciplinée ne bronchait pas .

Un monde fou pendant plusieurs années fréquentait ce temple du capitalisme par curiosité, mais aussi pour avoir un pied en dehors de la grisaille des commerces moscovites des années communistes . Il y  avait des restaurants d'etat à Moscou ou par exemple vous entriez à 12h , et un maître d'hôtel venait vers vous et vous annonçait : 'c'est fermé , tout le restaurant a été loué pour un banquet. au revoir ." En fait beaucoup de restaurants inventaient  des jours  de congés en déclarant sur le livre des comptes : nombre clients ce jour là : 0 ."

lejamaiscontent.com

 

🇺🇸 Conseil scientifique mondial : ''Une alliance de corrompus dirige le monde''. ''Cette alliance corrompue a compromis des sociétés médicales les plus prestigieuses auxquelles nous appartenons, générant une illusion de consensus scientifique en substituant la propagande à la vérité. Cette alliance continue d'avancer des affirmations non scientifiques en censurant des données, en intimidant et en licenciant des médecins et des scientifiques pour avoir simplement publié des résultats cliniques réels ou traité un patient avec des médicaments dont la sécurité et l'efficacité ont été prouvées... Au détriment de la santé, une injection a été imposée...''. Via : https://odysee.com/@Vivresainement:f/smc:3 Rejoignez la Vérité Censurée https://t.me/LaVeriteNCensuree

Un alsacienne à une manif. des gilets jaunes en 2019 .

Y a quelque chose qui tourne rond en France ?

Aujourd'hui on est submergés d'informations, trop d'informations tue l'information. Ceux qui sont restés toute leur vie dans le douillet cocon de l'info fabriquée par l'etat  ont du mal à en sortir, ils croient dur comme fer toutes les conneries qu'on leur sort , je crois qu'il il va falloir attendre que leur frigo soit vide pour descendre dans la rue .

D'autres commenceront à réfléchir à la 4 dose, ils se poseront la question : pourquoi insister avec une injection qui ne protège de rien du tout et qui a des effets secondaires avérés .

D'autres encore sont attachés à leur vieille lune, la gauche, c'est plus important de faire  élire la gauche même si le bateau coule .

Enfin, une grande majorité ne se pose pas de question, ils acceptent leur vie telle qu'elle se présente et se remettent à leur représentant local dès qu'il y a un problème .

Les squatteurs maghrébins de l' Essonne ont quitté jeudi sous des coups de bâtons et de  gaz lacrymogène la maison d'Ollainville. Le propriétaire n'était pas un des agresseurs. J'ai entendu une autre version que les squatteurs ont dû quitter cette maison, non sans  avoir detruit à l'intérieur tout ce qu'ils pouvaient .Certainement après le tapage sur le net que nous avons  fait , la vie devenait insupportable pour les imposteurs. Je ne comprends pas qu'on puisse s'installer dans un pays, piquer la maison d'un  autochtone, envoyer les gosses à l'ecole comme si tout leur etait dû  et porter plainte pour coups et blessures , merde , quel culot ! Ils ont reçu des coups mais c'etait le prix à payer. Le jeune couple savait qu'il achetait une maison "occupée illegalement" il a du bébéficier d'un bon prix, mais légalement il est chez lui. Je ne m'imagine pas aller en Tunisie , je me renseigne discrètement quelle maison serait inhabitée depuis quelques mois  et m'y installer .

Qu'est-ce qu'on leur a fait qu'ils nous font suer à ce point ? Je sais qu'ils se sentent défendu en France par les  LFI, une partie des socialistes, une partie de la droite et les écolos (rouges dedans-verts dehors), alors donnons leurs les adresses des  députés et sénateurs qui excusent cette situation, et qu'ils aillent squatter leurs maisons .

trop c'est trop, ras la casquette ! Y a rien qui tourne rond dans ce pays !

lejamaiscontent.com

Site de Garouda Hanouman : Les Russes préparent à Donetsk un coup médiatique énorme, un procès en dénazification dirigé contre les mercenaires Anglais.

sur VK  -  chercher : Garouda Hanouman 

par Francis Goumain.

 Objectif avoué :

renverser un système de relations internationales entièrement basé sur le principe que les Anglo-Saxons sont les gentils (et les plus forts). Moyen prévu : à la suite d’un procès spectacle « équitable », fusiller les mercenaires, fussent-ils Anglais ou Américains – à vrai dire, surtout s’ils sont Anglais et Américains.

1- Le procès spectacle équitable Laissons Andrei Koshkin, chef du département de sciences politiques et de sociologie de l’Université russe d’économie Plekhanov, nous présenter le procès en cours :

Les mercenaires britanniques en RPD ne sont pas soumis au droit international, ceux qui ont combattu aux côtés des nazis ukrainiens seront condamnés à une peine équitable sur la base des crimes commis. À Donetsk, le procès des mercenaires étrangers de l’usine Azovstal de Marioupol a commencé. Les citoyens britanniques Sean Pinner et Aiden Eslin, ainsi que le Marocain Brahim Saadoun, ont comparu devant le juge. Ils sont accusés de mercenariat et de crimes visant à s’emparer et à conserver le pouvoir par la force, ainsi que de suivre une formation en vue de mener des activités terroristes sur le territoire de la République populaire de Donetsk (RPD).

Selon Andrei Koshkin, la condamnation des légionnaires sera faite sur la base des actions des mercenaires, et nous ne pouvons que faire confiance à la justice de la RPD. À cet égard, il n’est pas correct de parler de la sévérité ou de la clémence du futur verdict.

lire suite aricle ici :

https://vk.com/id639037692

2

Guillaume Bigot: « Depuis les mérovingiens on a jamais été dirigés par des gens aussi débiles …. » et Gérard Carreyrou parle de « démocratie totalitaire »pour l’UE https://planetes360.fr/guillaume-bigot-depuis-les-merovingiens-on-a-jamais-ete-diriges-par-des-gens-aussi-debiles-et-gerard-carreyrou-parle-de-democratie-totalitaire-pour-lue/?feed_id=172900&_unique_id=62a42e7a7a91f

 

Texte de " Riposte laïque "

Interview d’Alexander Makogonov – Porte-parole de l’ambassade de la Fédération de Russie en France

Riposte Laïque :

Beaucoup de choses sont dites et écrites actuellement sur la situation du conflit entre la Russie et l’Ukraine. Les médias officiels ne cessent de présenter la Russie comme coupable des pires atrocités, sans preuves réelles ni tangibles, et n’hésitent pas à produire une totale désinformation. Pour démêler le vrai du faux et vous présenter la réalité de ce conflit, nous avons demandé à Alexander Makogonov, porte-parole de l’ambassade de la Fédération de Russie en France, de bien vouloir répondre à nos questions.

Pour la compréhension de nos lecteurs, pourriez-vous nous retracer rapidement l’histoire du Donbass et de la création des deux républiques que sont Donetsk et Louhansk ?

Alexander Makogonov :

La crise actuelle en Ukraine puise son origine dans un coup d’État armé et anticonstitutionnel réalisé à Kiev en février 2014 par les forces d’opposition ultra-nationalistes, soutenues par des pays occidentaux. Le pouvoir a été pris par des radicaux extrêmement anti-russes. Sans attendre, les nouvelles autorités ukrainiennes ont démarré une campagne massive visant à éradiquer en Ukraine tout ce qui est russe. Leur première décision portait sur la suppression du statut de la langue russe fixé pourtant dans la loi. À rappeler qu’il s’agit d’une langue maternelle pour des millions d’Ukrainiens. Est-ce qu’une situation pareille pour la langue française, en Belgique ou en Suisse, est imaginable à votre avis ?

Certes, tous les citoyens de l’Ukraine n’ont pas soutenu ce putsch et la politique russophobe du nouveau gouvernement illégitime. Les habitants de la Crimée, menacés d’être chassés de leur terre natale pour le simple fait d’être russes, se sont soulevés et ont voté au référendum en mars 2014 pour le rattachement à la Russie. Sinon, leur sort aurait pu répéter celui de certains habitants de la ville d’Odessa le 2 mai 2014. Ceux qui sont sortis dans les rues pour protester contre le nouveau régime à Kiev ont été repoussés par les militants néonazis vers le bâtiment de la Maison des syndicats. Après avoir bloqué les manifestants pro-russes dans cette enceinte, ces racailles l’ont incendié. Résultat, 42 personnes brûlées vives.

Les régions de Donetsk et de Lougansk (celles-ci composent un grand bassin minier et industriel connu sous le nom du Donbass) ont tout de suite tranché. Historiquement peuplées des Russes ethniques et étroitement liées avec la Russie, elles ont proclamé leur sécession de l’Ukraine suite aux référendums organisés en mai 2014 en se transformant respectivement en Républiques populaires de Donetsk et de Lougansk (autoproclamées et non reconnues). Leur population ne voulait que vivre en paix, avoir la liberté de parler la langue russe et continuer les relations d’amitié et de bon voisinage avec la Russie.

Riposte Laïque :

Il semble que ces deux républiques aient fait l’objet d’un harcèlement militaire permanent de la part du gouvernement de Kiev depuis bientôt dix ans. Dans quel but ?

Alexander Makogonov :

Tout juste après leur autodétermination, les habitants du Donbass ont été proclamés « terroristes » par Kiev qui n’a trouvé rien de mieux que de lancer immédiatement une soi-disant « opération anti-terroriste ». Autrement dit, une véritable campagne punitive contre les populations de la région. Cette aventure militaire impliquait non seulement les forces armées régulières de l’Ukraine avec des armements lourds (blindés, chars, artillerie, aviation) mais aussi des bataillons néonazis qui se sont particulièrement distingués par la cruauté de leurs exactions. Face à eux ils n’avaient que des milices populaires de ces deux républiques, composées d’anciens médecins, chauffeurs, enseignants, mineurs, fonctionnaires, agriculteurs, contraints de prendre les armes pour défendre leurs maisons et leurs familles. Malheureusement, au lieu d’écouter ses propres citoyens et résoudre pacifiquement cette crise intérieure, Kiev a préféré déclencher une vraie guerre civile à l’Est du pays. Au prix de pertes considérables, les républiques ont réussi à arrêter ce rouleau compresseur et à garder un brin de leur territoire joint à la frontière russe.

lire la suite ici :

https://ripostelaique.com/exclusif-le-porte-parole-de-lambassade-russe-a-paris-retablit-les-faits.html

Citroên Rosalie de 1932

Il y avait une Rosalie dans la cour de ferme de mon beau-père , elle dormait là pendant plus de 40 ans, le propriétaire  ne la regardait même plus,   personne ne lui demandait rie à cette vieille féraille  sauf les poules qui sautaient sur les portières dont les vitres étaient baissées pour aller pondre quelques oeufs sur les sièges.Cette voiture avait traversé une partie de notre siècle, puis elle s'est fait vite détrônée par la traction qui est sa grande soeur a vrai dire , la première est sortie en 1934.

Dumont L.🇨🇵ZOZZ🇨🇵 @L4Dumont · 10 juin « Ce Français qui a travaillé toute sa vie touche 900€, un étranger qui n'a jamais travaillé 830€. Cette injustice, avec Eric Zemmour, nous y mettrons fin ! » @G_Peltier #France2022 #Législatives2022 #JeVoteReconquete

Interdit d'interdire @IDIRTFr Média affilié à un État, Russie Interdit d'interdire ⛔️ #IDI Michel Collon sur «la phrase pour laquelle macron devrait rendre des comptes» (Re)voir l’émission : ⏯ https://francais.rt.com/magazines/inte

Le Parisien @le_Parisien · 8 juin «On passe du rêve au cauchemar» : ce couple achète une maison squattée par une famille sans le savoir Afficher cette discussion

LE PARISIEN recadre les faits ....

33 000 scoots réunis en liesse ils ont de 12 à 25 ans !

Skymix_ @Skymix_ 33 000 scouts se sont réunis à Chambord. Il n'y a eu aucun débordement. C'est vraiment étrange, pourquoi ça n'a pas fini en émeute comme au Stade de France ? Qu'est-ce qui différencie ces jeunes là de ceux du 93 ?

Aucune vidéo n'a été insérée