Dernier méssage du ciel, Olivier envoie des messages à son père (et à nous ) ... 26 ans après sa disparition de la terre à retrouver ici :

............... aujourd'hui     1    message :

ESSOUFLEMENT    du 23 janvier 

 

A lire ici : https://www.lejamaiscontent.com/449689066

Nouveau site : https://www.jeanpernin.fr/messages-2022

Olivier Pernin Il avait 21 ans. Le jeudi 8 juin 1995, vers 10h15, il a décidé sans prévenir de quitter cette vie pour une autre... Supérieure... Lumineuse... Immensément Belle et Radieuse. Un geste brutal, un départ mystérieux, totalement inattendus et incompris. Telles sont les douloureuses surprises de la vie ! Olivier et ses amis de l'Au-delà : Norbert, Pascale, Roger, Léa, Benjamin, Pascal, Vincent...

Edito de Jonathan Sturel

Delfraissy lâche le morceau et admet que «c'est un vaccin très particulier», plutôt une sorte de «vaccin-médicament», avant de reconnaître une nouvelle fois qu'il devient inopérant trois mois après l'injection. Le professeur Caumes disait lui-même il y a quelques jours que «ce vaccin est très décevant à tous les niveaux».

Pourtant, l'arrivée de ce vaccin et le fait qu'il avait été conçu en quelques mois faisaient, jusqu'à récemment, la fierté du monde scientifique et l'orgueil des scientolâtres. «Vous vous rendez compte de la puissance de la recherche de nos jours, en seulement quelques mois on a réussi à créer et stabiliser un vaccin contre une maladie nouvelle, c'est historique, c'est incroyable, on est vraiment trop forts, vive la science, vive la progrès !»

Ce récit s'écroule maintenant qu'on sait que la performance annoncée n'en est pas une, que ce produit est «très décevant à tous les niveaux» et qu'il n'a pas tenu sa promesse qui était de nous débarrasser de l'épidémie. D'après l'OMS elle-même, si quelque chose doit arrêter l'épidémie en Europe, c'est omicron. C'est le virus lui-même qui, ayant muté vers des formes plus bénignes, s'est en quelque sorte auto-dévoré et ce grâce à des processus de contournement, de lutte et de résistance immunitaire prévus depuis toujours par l'état naturel et biologique des forces en présence.

L'action de l'homme sur ces phénomènes est assez souvent marginale en dernière analyse. Il faudrait maintenant que cela nous ramène à un peu plus d'humilité. Oui, ce produit a sans doute évité la mort à un certain nombre de personnes, mais non ce n'est pas un produit magique et non, l'homme n'a toujours pas dompté la nature.

Il faut lecher et non cracher !

🚨🇨🇦🔥Le convoi de camions au Canada contre l’obligation vaccinale fait 70 kilomètres de long ! 70 kilomètres ‼️ C’est phénoménal ce qui se passe outre atlantique les amis ✊🏼 Bravo ! À quand pour la France

2. Bien sûr il y a toujours eu des sportifs de haut niveau, morts de crises cardiaques. Mais les décès dans le football (FIFA) en décembre 2021 à eux seuls correspondaient à la moyenne annuelle des 12 dernières années !!! Réveillez-vous les gars ! https://dailyexpose.uk/2022/01/23/deaths-footballers-dec-21-equal-to-annual-12-year-average/

1h10 de musique avec Stéphane Blet (1969-2022) n° 5 - musique de films .

 Stéphane Blet avait une émission sur ERFM , il faisait une " compilation " d'1h de sa musique préférée classique, rock et jazz .... laissez vous embarquer - au programme :

Pour ce cinquième numéro de "Musique en liberté" Stéphane Blet vous propose de redécouvrir les plus grandes musiques de film.

0"00 à 0"24 : Générique

2"51 à 7"06 : Lalo Schiffrin - Mannix ( générique de la série )

8"22 à 16"14 : Ennio Morricone - Il Etait Une Fois En Amerique de Sergio Leone - The Danish National Symphony Orchestra (Live)

17"20 à 21"33 : Bernard Herrmann - Les oiseaux d'Alfred Hitchcock

22"47 à 29"28 : Wojciech Kilar - The Beginning. Dracula de Francis Ford Coppola

 

30"27 à 33"00 : Lalo Schiffrin - Mission Impossible ( générique de la série )

33"56 à 38"58 : Bernard Herrmann - (theme) Vertigo d'Alfred Hitchcock

 

40"01 à 42"34 : Lalo Schifrin - Scorpio's View. Dirty Harry de Don Siegel

-43"21 à 45"58 : Ennio Morricone - Le Professionnel ( Chi mai ) joué au piano par Stephane Blet

46"48 à 57"42 : Bernard Herrmann - Taxi Driver de Martin Scorsese

51"28 à 54"59 : Wojciech Kilar - Opening Titles.The Ninth Gate de Roman Polanski

55"55 à 59"11 : Toru Takemitsu - Looking At The Disc. Rising Sun de Philip Kaufman

1h00"12 à 1h04"13 : Ennio Morricone - Il Etait Une Fois La Revolution de Sergio Leone URL LBRY

 

A ecouter ici  

https://drive.google.com/file/d/1MKoS-1SGx5JHr3XUeIDumQC-8puKbXUn/view?usp=sharing

On ne peut rester indifférent devant ce grand moment de cinéma et de dialogues de cordes !

Extrait du film : "Delivrance" -1972-de John Boorman
"Dueling banjos " de Arthur Smith
Arthur "Guitar Boogie" Smith ,
Don Reno , arrangé par
Eric Weissberg , Steve Mandell

le Caporal épinglé - 15/15 - dernier épisode .

1h30 de musique avec Stéphane Blet (1969-2022) n° 6 - spécial violon .

 

 Stéphane Blet avait une émission sur ERFM , il faisait une " compilation " d'1h de sa musique préférée classique, rock  et jazz .... laissez vous embarquer - au programme :

La présentation de ce sixième épisode : Stéphane Blet a selectionné pour nous quelques-uns des plus grands enregistrements violonistiques, d’hier et d’aujourd’hui, par les meilleurs interprètes.

Les morceaux sélectionnés :

- 02’54 à 15’37 : Henryk Szeryng - Violin Concerto In E minor (Mendelssohn)

- 16’29 à 20’18 : Ayla Erduran - Liebesfreud (F.Kreisler)

- 22’27 à 41’21 : Sayaka Shoji - Violin Concerto in D major (Tchaikovsky)

- 42’05 à 47’53 : Jascha Heifetz - Caprice (Niccolo Paganini)

- 48’45 à 50’42 : Kreisler plays Kreisler (Schön Rosmarin)

- 52’03 à 59’36 : Jacques Thibaud & Alfred Cortot - Violin Sonata in A (Franck)

- 01h00’34 à 01h14’26 : Leila Josefowicz, Sarasate - Carmen Fantasy, Op.25

- 01h15’37 à 1h23’37 : Sayaka Shoji - Sonata No.1, 1st Mvt. (Schumann)

- 01h24’47 à 1h30’47 : Sayaka Shoji - Méditation (Thaïs) (Massenet)

 

à écouter ici : 

https://drive.google.com/file/d/1vitMfNPIMsXNYTER4gUHc2sAjo6YaaAG/view?usp=sharing

Bretagne, pointe des poulains

CANADA - USA - grande disparité dans les mesures sanitaires entre les états et les 2 pays .

Chaque citoyen européen sera fiché !

Laurent Du Mcse Le 24 jan. à 1:22 dans Les dénicheurs de Vérité URGENT !!

Deux ans que l'on se fait traiter par les médias idiots ou mensongers de complotistes ! Et la ce personnage non élu, nous dit : "En s'appuyant sur la technologie des passeports vaccinaux, chaque citoyen européen et chaque résident de l'Union pourra utiliser un portefeuille d'identité numérique personnel" Il fallait un prétexte pour introduire ces pass via le petit COVID ! Celui qui n'a pas compris que c'est une PLANDÉMIE, ne comprendra plus jamais rien ! PARTAGEZ !! DIFFUSEZ !! INFORMEZ !!

1 heure de musique avec Stéphane Blet (1969-2022) n° 8

Stéphane Blet avait une émission sur  ERFM  , il faisait une " compilation " d'1 h  de sa musique préférée classique et jazz .... laissez vous embarquer -

au programme :

0'00 à 0'24 : Générique

8'06 à 10'39 : The Storm - Vivaldi

10'40 à 17'17 : Piano Concerto No. 1, 3rd Movement - Emerson, Lake & Palmer Live In Montreal 1977

17'18 à 20'34 : The Lady is a Tramp - Tony Bennett, Lady Gaga - (from Duets II - The Great Performances)

20'35 à 22'43 : Pulp Fiction / Misirlou - Stéphane Blet

22'44 à 26'12 : YARALI GÖNÜL / Misirlou - Zeki Müren

26'13 à 28'36 : The Plot - Lalo Shifrin

28'37 à 32'11 : O Fortuna - André Rieu - Carl Orff ( Carmina Burana )

32'12 à 34'43 : I've Got Rhythm - Hiromi Uehara 

34'44 à 38'50 : Friska - Stéphane Blet - Listz Hungarian Rhapsody n°2 38'51 à 41'38 : Bang Bang - Ajda Pekkan

41'39 à 44'07 : Les yeux noirs - Stéphane Blet - Traditionnelle russe

44'08 à 45'23 : Badinerie - Orchestral Suite No.2 BWV

45'24 à 56'39 : Piano Concerto in A minor op. 54 - Janis Reiner CSO - Shumann

56'40 à 1h03'38 : Caravan - Erroll Garner

1h03'39 à 1h07'23 : Crazy Train - Ozzy Osbourne

1h07'24 à 1h10'26 : La Danza - Luciano Pavarotti - Tarantella Napolitana

1h10'27 à 1h13'53 : Dombra - Arslanbek Sultanbekov

 

 

conversation privée en Martinique

anaïs tea sur Twitter - -Écoutez la discussion entre un médecin et un journaliste en " off" juste avant le direct du journal d'ATV du jeudi 20 janvier 2022. La chaine vient tout juste de supprimer ce passage sur son.

Le Caporal épinglé -14/15-

Vaxx contre le Covid

Tous vaxx confondus contre le Covid  depuis 2  ans : 2 586 000 effets secondaires et écoutez la comparaison avec les autres  vaxx et cachets  dans la vidéos  ...

A tous les expatriés qui n'ont pas vu ce documentaire de M6 et qui fait pleuvoir beaucoup d'injures , regardez le monde que nous laissons à nos enfants

A tous les expatriés qui n'ont pas vu ce documentaire de M6 et qui fait pleuvoir beaucoup d'injures , regardez le monde que nous laissons à nos enfants, c'est une bombe à retardement.Tout le monde a fermé les yeux! Sauf ceux qui  voyaient clair , mais ceux-là on leur a dit : toi t'es raciste, tu te tais et nous on t'ignore . Pendant ce temps nos églises se vidaient et leurs mosquées se remplissaient . Les politiques, et leurs idéologues ont inventés de nouveaux temples pour peuples déchristianisés : l  la république et ses oripeaux, le rêve du millionnaire avec le loto, la télé poubelle  avec ses émissions  qui avilissent l'homme et pour l'origine de notre espèce le darwinisme, Le Darwin, super star des protestants anglo-saxons ne s'est pas beaucoup foulé, si tu le contredit et  creuses un peu il sort sa réponse toute faite : - mais les poissons sont devenus des oiseaux selon votre théorie, comment des plumes peuvent-elles remplacer des écailles ? -Mais si, c'est possible sur des milliards d'années ! Comme Jésus n'est pas venu l'interrompre pour le remettre à sa place, alors même nos curés croient plus à cette théorie fallacieuse qu'à la naissance de l'humanité racontée par la Bible, faut dire que les moines  et prophètes qui ont  laissés leurs versions de la gènese, ils se sont dit plus on simplifie, mieux c'est, résultat l'homme ne croit plus en ces histoires à dormir debout.

Quand à l'islam qui s'installe chez nous insidieusement depuis plusieures décennies mord des territoires tous les jours, les maires qui sont toujours en recherche d'électeurs ferment les yeux et collaborent le plus souvent avec ses administrés musulmans. C'est le livre Houellebecq sorti en 2015 qui se réalise sous nos yeux : L'auteur imagine pour les élections présidentielles de 2022 un président issu de la communauté arabe :

" Mohammed Ben Abbes, énarque, président de ce nouveau parti nommé « La Fraternité musulmane », réussit, grâce au soutien au second tour de tous les anciens partis politiques traditionnels face au Front national lui aussi présent au deuxième tour, à être élu.​....Ce changement politique offre au narrateur une seconde vie et une seconde chance. Parmi les changements notables découlant de cette élection, la France est pacifiée, le chômage chute, des universités — dont l'université Sorbonne-Nouvelle — sont privatisées et islamisées, les professeurs doivent être musulmans pour pouvoir enseigner, la polygamie est légalisée, les femmes n'ont plus le droit de travailler et doivent s'habiller d'une manière « non-désirable ». Grâce au soutien d'un ministre de Ben Abbes, le professeur semble s'être lui-même convaincu de retrouver le chemin des honneurs et un poste à l'université au prix d'une conversion à l'islam.​...."​

​le blogueur ​

Une des plus chansons de notre album du passé servie par une grande voix afro-américaine .

Edito de Jonathan Sturel

Les médias en font des tartines en ce moment à propos des violences que subiraient nos pauvres élus pourtant tellement bien intentionnés, tellement au service du bien commun.

Bien entendu, aucun de ces condamnateurs plein de vertus pacifiques ne pose la seule question qui vaille et qui est : pourquoi les élus sont-ils subitement la cible des violences ?

Qu'ont-ils bien pu faire pour pousser les gens à bout ?

Il va de soi que poser la question impliquerait de provoquer la réponse, or on ne veut pas entendre cette réponse. Sinon il faudrait parler aussi de la violence que les élus font subir aux citoyens, il faudrait parler du passe qui envoie aujourd'hui des millions de Français dans la sous-citoyenneté, il faudrait rappeler que tous les élus de pacotille le sont avec des minorités de scrutins, il faudrait parler du fait que ces élus ne sont que des agents d'enregistrement des plans politiques du système et de la macronie, etc.

En somme il faudrait révéler que ces gens, élus ou non, travaillent contre les intérêts de la France et du peuple. Et lorsqu'on aurait dit ça, subitement il deviendrait plus difficile de faire pleurer dans les chaumières lorsqu'un de ces clowns se fait un peu bousculer en marge d'une manifestation provoquée d'ailleurs par son soutien à une politique ségrégationniste qui a tous les aspects d'un coup d'État pur et simple.

Je termine par ce petit extrait de la Constitution du 24 juin 1793, qui résume assez bien ce que je pense de tout ça : «Article 35. - Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l'insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs.»

24 janvier.

L'étrange cabinet privé McKinsey était auditionné par le Sénat il y a quelques jours. La rapporteur a posé des questions au représentant du cabinet à propos des centaines de milliers d'euros dont ce cabinet est régulièrement arrosé pour... pour quoi d'ailleurs ? Justement, on ne sait pas. La rapporteur a posé des questions pour en savoir plus, le type de McKinsey n'a su fournir que des réponses évasives, troubles, incompréhensibles, en fait des successions d'éléments de langage passe-partout qui ne disent rien.

Depuis cette audition catastrophique, la presse autorisée se penche sur ce cabinet étonnant à qui la macronie confie beaucoup trop souvent des missions pour que ce ne soit pas louche.

À ce stade, personne n'est capable de dire pourquoi ce cabinet est si souvent sollicité, pourquoi il est à ce point arrosé d'argent public pour des résultats inexistants. Mais en réalité, on commence à le comprendre lorsqu'on s'intéresse aux liens qui existent entre Macron et McKinsey. Et là, accrochez-vous :

On découvre par exemple que ce cabinet américain privé domicilié dans un paradis fiscal a contribué à la... création d'En Marche et à la campagne présidentielle de Macron en 2017. Mais les liens sont antérieurs, et là encore accrochez-vous... je cite La dépêche du 5 février 2021 :

«Une fois Emmanuel Macron élu en 2017, de jeunes consultants de McKinsey rejoignent le pouvoir : directeur adjoint du cabinet du secrétaire d'Etat au Numérique, chef du "pôle projets" de la République en Marche, directeur général de la République en Marche. Éric Labaye, le dirigeant de McKinsey qu'Emmanuel Macron avait rencontré en 2007, a été nommé président de Polytechnique par Emmanuel Macron en août 2018. De son côté, l'ancien patron des Jeunes avec Macron, Martin Bohmert, a rejoint le cabinet McKinsey en 2020.

L'un des associés de McKinsey n'est autre que le fils de Laurent Fabius, président du Conseil constitutionnel qui trouve sympa le passe vaccinal vendu à Macron par... McKinsey. Liens troubles, intérêts opaques, renvois d’ascenseurs, consanguinité des réseaux, argent public utilisé en guise de remerciements pour services rendus à Macron, conflits d'intérêt entre l'autorité constitutionnelle et le cabinet chargé de la stratégie vaccinale en France, etc., etc. En somme leur République est rongée, corrompue, pourrie de l'intérieur jusqu'aux plus hauts sommets du pouvoir exécutif et juridictionnel. La macronie est une mafia. La France est actuellement l'otage de cette mafia.

23 janvier 

très belle voix des années ' 70, beau répertoire .

le Caporal épinglé 13/15

conversation matinale .

ça se passe à Zagreb, le violoncelliste a suspendu le temps quelques minutes ...

vidéo 72 millions de vues en 3 ans !

Richard Boutry entretien avec Reiner Fuellmilch -

"Je n'ai jamais envisagé un  Nuremberg 2 , avec  1000  avocats  .... "

a voir ici :

https://drive.google.com/file/d/1VNcw_oO7fCYXOarDuLVdm6-k9RZPssJX/view?usp=sharing

 

Washington : ils ont osé !

Mislav Kolakušić , député croate habille Macron pour l'hiver !

l'école de l'islam radical à deux pas de chez vous ...

Elisabeth Durengue @EDurengue · 23 janv. Je n’ai jamais eu de #PassSanitaire donc, je ne me sens pas concernée par le #passvaccinnal . Il y a plusieurs mois que je n’ai plus le droit de me rendre dans certains lieux et je m’en fous . Et je le répète : #JeNeMeFeraiJAMAISVacciner

le petit anarchiste @AnarchisteLe · 12h Sœur Rosalina Ravasio (fondatrice de la communauté Shalom) : « Je ne reçois pas le vaccin. Certains de mes volontaires après le vaccin meurent et les tumeurs ont augmenté de 350% »

Le Caporal épinglé 12/15

paysage de janvier en Europe du nord .

Zemmour à Cannes hier :" sur la fraude sociale , 2 couples roumains ont déclarés 1200 grossesses !"

Edito de Jonathan Sturel

Vous vous souvenez qu'il y a quelques jours, nous parlions ici du fait qu'un pourcentage important de patients hospitalisés l'étaient dans la colonne «covid» alors qu'ils venaient pour d'autres motifs.Mais comme on teste systématiquement les gens qui entrent à l’hôpital, dès qu'une personne avait un test positif, elle était placée automatiquement dans la colonne «patient covid».

On apprend maintenant que ce gonflage artificiel des chiffres, qui dure depuis longtemps, était particulièrement amplifié ces dernières semaines. Ce chiffre s'élève désormais à 46% sur la tranche d'âge 20-29 ans... 46% ! Autrement dit, dans cette tranche d'âge ô combien symbolique, la moitié des «patients covid» n'étaient pas des patients covid !

Toutes tranches d'âges, c'est 26 % ! Un quart des hospi covid n'étaient pas des hospi covid ! Un quart, vous rendez-vous compte ?

Je dis ô combien symbolique car évidemment gonfler les chiffres sur la tranche d'âge des jeunes servait magnifiquement le récit du gouvernement, car cela lui permettait de dire : voyez vous-même, le virus touche les jeunes, les jeunes ne sont pas épargnés, non ce n'est pas une maladie de vieux, oui vous devez avoir peur, oui c'est l'apocalypse, vite vaccinez-vous !

Et comme vous êtes intelligents chers amis, vous avez remarqué que c'est comme par hasard au moment où la macronie annonce l'arrivée prochaine du passe vaccinal qu'on observe une augmentation dans le trucage des chiffres... sans doute une pure coïncidence.

Vous ajoutez à cela le fameux protocole dans les écoles qui contraint les parents à envoyer leurs enfants se faire tester tous les 4 matins. Là encore on sait pourquoi : la macronie avait besoin d'un nombre toujours élevé de cas positifs pour orienter sa communication alarmiste et justifier son passe vaccinal. Ce protocole scolaire complètement dingue n'obéit qu'à cette fonction, à savoir pousser les gens à se diriger en masse vers les centres de dépistage pour maintenir la courbe des cas à des niveaux importants. Quitte à engloutir des milliards tous les mois dans cette folle politique dont l'objectif unique est de faire réélire Macron en imposant jusqu'au scrutin le sujet covid.

Il va de soi que cela pose cette question : est-ce que les hôpitaux ont, chacun de leur côté et sans concertation c'est-à-dire accidentellement, eu la même idée en même temps de gonfler les chiffres des hospi covid, ou y a-t-il eu des consignes politiques et administratives ? Bien sûr, poser la question c'est y répondre. Tous complices, tous responsables, tous coupables. Tous.

Jonathan Sturel 

C’est bien cette dame qui gère la crise sanitaire au niveau européen – en tant que présidente de la Commission européenne – alors que tout le monde savait qu’elle était déjà totalement corrompue et soumise aux lobbys quels qu’ils soient. Lobby de l’armement lorsqu’elle était ministre de la Défense allemande (de Merkel) et aujourd’hui Big Pharma concernant la crise Covid-19. Nous sommes clairement dirigés par des voyous, des criminels totalement corrompus et tous le savent, aussi bien les responsables politiques que les médias. L’Europe n’est plus dirigée par des démocraties mais bien par des lobbys infiltrés au plus haut sommet de l’État, ce sont ces derniers qui rédigent les lois avant qu’elles ne soient votées aux différentes Assemblées. Ce sont également eux qui prennent les décisions qu’ils imposent aux gouvernements. La puissance aujourd’hui de Pfizer ou du cabinet de conseil McKinsey démontre parfaitement à quel point il n’y a absolument plus aucun état en France, état qui puisse imposer ses décisions respectueuses des intérêts de la population française.

Il est beaucoup question de la présidente de la Commission européenne Ursula Von der Leyen dans la presse allemande ce mercredi.

Car pendant ces années où Mme von der Leyen a dirigé le ministère allemand de la Défense, celui-ci a accumulé les problèmes de gestion, les dizaines de millions d’euros dilapidés sans contrôle pour payer des consultants, conseillers et autre sous-traitants privés. « Il y en a pour près de 100 millions« , affirme ce matin l’hebdomadaire Focus en se basant sur un rapport d’enquête qui vient d’être rendu public et qui s’avère « dévastateur » pour l’ex-ministre.

Ce rapport, il faut le préciser, a été rédigé par les députés issus de l’opposition qui ont participé à la commission d’enquête parlementaire sur cette affaire. Un an de travail, et ces conclusions des députés Verts, libéraux-démocrates et du Parti de Gauche qui sont accablantes, reprises également par Der Spiegel : sous Ursula von der Leyen, la gestion du ministère était « un échec complet« , dixit le rapport, avec des procédures de contrôle des contrats de consulting qui n’étaient pas respectées, et cachaient souvent des liens de copinage, de connivence entre hauts fonctionnaires et lobbyistes privés.

La désormais présidente de la Commission européenne s’en est toujours sortie, jusque là, en disant que les décisions n’étaient pas prises à son niveau, qu’elle n’en avait pas connaissance et donc qu’elle ne pouvait en être tenue responsable. Ce n’est pas ce que conclut le rapport d’enquête de l’opposition, martèle Der Spiegel. Il met en avant la responsabilité inévitable de l’ex-ministre, qui était tenue au courant des problèmes rencontrés à cause de tous ces contrats, mais n’a jamais fait mine de mettre fin aux mauvaises pratiques.

Pire encore, rappelle Politico, Urusula von der Leyen a semblé tenter de faire obstruction à l’enquête parlementaire, quand on s’est rendu compte que ses deux téléphones portables professionnels saisis pour les besoins de l’enquête avaient été consciencieusement expurgés de tout message avant d’être livrés à la commission…

https://www.lelibrepenseur.org/ursula-von-der-leyen-impliquee-dans-un-enorme-scandale-a-berlin/

 

 

Silvani Trotta : Klaus Schwab a tout écrit dans son livre de 2020. " The Great reset "

Silvano Trotta suit depuis janvier 2020 et  sort une vidéo par jour au moins pendant 1  an sur   l'évoltion  du virus.  Il nous donne ici le programme tel quel  décrit par Klaus Schwab dans son livre "The Great reset" de juillet 2020. Klaus Scwab est un des porte paroles des mondialistes, une peu  comme Jacques Attali .

Silvano Trotta est un des lanceurs d'alertes les plus écoutés sur  le net .

a voitr ici   : 

https://drive.google.com/file/d/145Y9E9s-TmQaPizH0bGC9Z3ZkyEzVsFA/view?usp=sharing

Le Caporal épinglé - 11/15

"Tu as choisi la France plutôt que ton parti ..."

Roger Roger - (1911 - 1995) Compositeur, chef d'orchestre Carnet de bal -

musique légère

J'ai appris ce matin , alors que vous dormez encore que Gilbert  Collard annoncerai son ralliement à  Zemmour lors du métingue de Cannes en ce samedi 22 janvier  ! Qu'à cela ne tienne on ne s'emmerde plus dans cette éléction !  Ecoutez ce que disait ce faux cul de franc-mac et prétrophobe  de Clémenceau :

Si je me souviens bien Gilbert Collard n'avait jamais pris sa carte au Front National et il partageait souvent un déjeuner avec Marine. Beaucoup vont dire qu'il a bouffé à tous les râteliers avant de s'installer avec Marine. Moi je comprends , Marine malgré son courage a pris un mauvais virage il y quelques années :

elle a dédiabolisé son parti alors qu'il fallait laisser son parti tel que son père l'avait créé en faisant juste de petites retouches cosmétiques, il ne ne fallait pas avoir honte des idées de son père, car aujourd'hui il s'avère qu'il avait raison sur toute la ligne.

Marine a mis la barre à gauche alors qu'il fallait manoeuvrer à droite toute ! Gilbert a aussi trop critiqué le vieux , il avait dit que c'était un obstacle pour lui de prendre sa carte, il a eu tort il aurait fallu qu'il l' avouât son erreur quand il était encore temps  .

Enfin espérons que la droite de Zemmour pourra trouver une issue victorieuse, les français ont assez souffert des derniers mandats : un Chirac qui a laissé pisser le mérinos pendant tout son mandat il n' a rien fait pour lutter contre les fléaux qui nous tombent aujourd'hui , un François Hollande qui a humilié notre pays par la mesquinerie, la faiblesse de son action et l'insignifiance de sa personnalité, et enfin un Macron qui a été un traître à la France et a montré qu'il n'aimait les français .

Je verrai bien Marine Le Pen ministre de l'intérieur dans un gouvernement Pelletier en avril prochain et beaucoup de cadres   RN de valeur trouveront leur place pour lutter contre les perversités des mesures laissées par les idéologues des précédents collaborateurs des mondialistes .

Le blogueur 

Roubaix sur l 'Oued ! Rien a voir avec le Roubaix de ma jeunesse , merci Messieurs les élus .

1965 - 2E T' Notre Dame ROUBAIX - Lycée technique et collège jumelé mixte Notre-Dame

le Caporal épinglé 10/15

Gilbert Collard @GilbertCollard · 20 janv. 235 620€ pour une étude sur le télétravail, 920 000€ pour une étude sur les retraites, 496 800€ sur l'enseignement : à quoi servent donc les services de l'État si on a besoin de dépenser tant d'argent dans #McKinsey, un cabinet privé qui ne se prive pas ? Src : Public Sénat

Samédi matin : c'est vélo-cross !

un jour, un juge  ....

Chine, paysans à l'aube .

En ce mardi 21 janvier 1793 à 10h22 , notre roi Louis XVI fût éxecuté place de la Révolution à Paris.

Le jeune Jordan Bardella a fait un discours dont on parlera dans les chaumières dans 20  encore , car il résume en 3 mns les soufrfrances  de 40  ans d'un peuple sous la tyrannie  d'un système .

Parlement européen : la charge violentissime de Bardella contre Macron

Publié le : jeudi 20 janvier 2022 - Egalité et Réconciliation 

E&R

Il n’y a pas grand-chose à changer à cette charge du nouveau président (provisoire) du RN contre le nouveau président (provisoire) de l’Union européenne. Nous sommes au Parlement européen, le 19 janvier 2022, après le discours d’Emmanuel Macron, qui a d’ailleurs fait fuir nombre de journalistes. Elle est belle, l’image de la France !

Pendant ce temps-là, en France, une presse corrompue tente de faire croire que le Diviseur est en tête des sondages, loin devant tout le monde, avec 50 % d’opinions favorables et 26 % des intentions de vote au premier tour du 10 avril 2022... C’est précisément pour punir toute explosion de vérités que Dupond a été nommé ministre de la Justice, mandaté pour transformer le ressentiment que les Français vouent à ce président diviseur et destructeur en « haine », puis en « terrorisme », puis en peines de prison. Ne pas se soumettre à la politique ce dingue sera bientôt pénalisé !

Jordan Bardella lit un texte aussi violent que vrai sur le bilan désastreux du dernier président de la Ve. Car après ça, plus rien ne pourra tenir. Ce « président » n’aura laissé que cendres et goût de cendres dans la bouche de millions de Français, excédés par les mesures de rétorsion sociales et sanitaires ininterrompues. Tout est à jeter dans ce bilan qui n’aura réussi qu’à gonfler les profits du CAC 40 chez nous et de l’alliance des « Big » aux États-Unis (Pharma et Tech). Le président de la Start-up Nation et de l’Entreprise laisse un champ de ruines derrière lui, comme tous les fous qui accèdent aux manettes. Et il n’y a pas de procédure pour stopper ce délire car les deux chambres sont désarmées. Cela fait longtemps qu’elles n’ont plus d’autre pouvoir que celui de dire « oui, Président ».

Ce qui intéresse le Destructeur, ce ne sont ni les TPE ni les PME, pourtant garantes d’un tissu économique solide, mais les grandes entités qui sont aussi ses sponsors, d’où le pacte de corruption. C’est un jeu entre le Président, la haute banque et les multinationales, rien d’autre. Les Français peuvent aller compter l’argent qu’il leur reste et les migrants qui débarquent par wagons entiers dans leurs rues, afin de bien achever cette France qui reste un grain de sable dans le stratégie de prise de pouvoir de l’hyperclasse néolibérale mondialiste, bien symbolisée par les milliardaires et autres gestionnaires du chaos que sont Bill Gates, Klaus Schwab et Albert Bourla.

Face à cette réalité meurtrière, les mots du jeune Bardella, qui a un avenir certain, s’il ne se trompe pas de route (la dédiabolisation), sont encore presque trop doux, mais ils ont l’avantage d’exister.

Egalité et Réconciliation

Une réaction :

Le 20 janvier à 23:46 par Michel Mertz Parlement européen : la charge violentissime de Bardella contre (...) Pour des raisons professionnelles, j’ai dû m’infliger cette pénible séquence politico-télévisuelle. Le discours de Macron était aussi effrayant que son intervention de sinistre mémoire du 12 juillet. On a beau savoir à quoi s’attendre, on peut difficilement être préparé à un tel niveau de soumission au mondialisme et à l’anti-France sous toutes ses formes. Jadot et la petite Aubry ont profité de leur confrontation avec Macron pour jouer les opposants de pacotille, en débordant largement de leur temps de parole, ceci et leur outrance leur valant un recadrage bien mérité, mais Jadot n’a rien à objecter à Macron que d’exiger encore plus de soumission à l’idéologie réchauffiste, à l’écologie punitive et au grand-remplacisme, et Aubry n’est guère mieux. Bardella a été aussi percutant que maître de son temps de parole. Macron a cru le "moucher" en reprenant la parole par une de ces phrases verbeuses dont il a le secret, mais quiconque a le coeur un peu patriote en sera ressorti définitivement convaincu que ce type représente un danger mortel pour notre pays.

 

Louis Fouché : " En France ns sommes 4/10 a ne pas être vaxx ! "

Ma vision de cette crise !

Paysage de Norvège

Bonjour !

Dernier message du ciel

Olivier envoie des messages à son père (et à nous )

... 26 ans après sa disparition de la terre à retrouver ici :

aujourd'hui 1 message  :  Retournement !  du 17 janvier 

A lire ici :

https://www.lejamaiscontent.com/449689066

Nouveau site :

https://www.jeanpernin.fr/messages-2022

Stéphane Blet va rejoindre le cercle des combattants d' Olivier ...

Olivier Pernin Il avait 21 ans. Le jeudi 8 juin 1995, vers 10h15, il a décidé sans prévenir de quitter cette vie pour une autre... Supérieure... Lumineuse... Immensément Belle et Radieuse. Un geste brutal, un départ mystérieux, totalement inattendus et incompris. Telles sont les douloureuses surprises de la vie ! Olivier et ses amis de l'Au-delà : Norbert, Pascale, Roger, Léa, Benjamin, Pascal, Vincent...

 

Edito Jonathan Sturel

Nouvelles du front. La secte prend (encore) plusieurs coups dans la tronche : Allemagne. Le docteur Andreas Gassen, à la tête d'un réseau de 100 000 médecins, se positionne contre l'obligation vaccinale, fait savoir que les médecins «ne feront rien contre la volonté des patients» et affirme qu'un cabinet médical «n'est pas un lieu où appliquer les mesures gouvernementales». Royaume-Uni. Boris Johnson a annoncé aujourd'hui la fin des restrictions liées au covid, passe sanitaire compris, masque compris, télétravail compris, à compter de jeudi de la semaine prochaine. République tchèque. Le gouvernement renonce à l'obligation vaccinale qui était initialement prévue pour entrer en application à compter du 1er mars. «Nous ne voyons aucune raison à la vaccination obligatoire, nous ne voulons pas approfondir les divisions dans la société», a déclaré le Premier ministre Petr Fiala. Nous assistons à l'écroulement du covidisme partout autour de nous. Enfin, enfin ! après deux longues années, des gens ont compris que cette folie collective ne pouvait plus durer. Enfin, des gens sortent la tête du nuage ! Nous autres les sains d'esprits, nous promouvons depuis deux ans un discours qui nous a valu d'être traité de fous, d'anti-science, de complotistes, d'illuminés, de fanatiques, par une ribambelle de sachants auto-proclamés, de petits profs d'histoire-géo arrogants, de macroniens conscients ou non de l'être, de gardiens de musée obèses, de ministres sous influences, de journalistes corrompus, d'aristos tabagiques à poils longs, de zététiciens médiocres sous pseudo, en somme par tout ce que cette société compte de bavards, de planqués et de pédants. Pour finalement aboutir à une évidence : de plus en plus de gouvernements appliquent les positions que nous défendons depuis le début. Nous n'étions ni fous, ni complotistes, ni déments, nous étions simplement en avance. Et comme tous ceux qui sont en avance sur leur temps, nous avons été insultés et trainés dans la boue par une clique qui, aujourd'hui, doit se sentir bien morveuse. Dans deux jours, le Conseil constitutionnel devra rendre son avis dans un climat plus que jamais défavorable au principe même d'état d'urgence covid et de passe sanitaire. Le contexte par rapport à juillet dernier est totalement différent, la donne a changé et les cartes sont largement rebattues. Un miracle est possible !

Jonathan Sturel 

le Caporal épinglé 8/15

la suite ici ..

III - Le combat continue (suite et fin de l'article )

Une fois évadé et libre pour de bon, le Caporal rejoint la résistance, la vraie, la militaire, pas celle des terroristes qui tentent de faire oublier le pacte germano-soviétique et les sabotages de 1939. Le Sergent Perret se retrouve donc au sein de l’ORA, dans un groupe hétéroclite où le catholique, l’anarchiste, le protestant et le musulman réalisent une union fraternelle, mais non œcuménique, pour reconquérir le bien commun !

Naturellement, à force de hanter les chemins creux avec un tromblon à l’épaule et de nicher dans les haies, mon petit délire personnel travaillait plutôt dans le genre : « Prends ton fusil, Grégoire », et nous étions même une demi-douzaine de copains, dont deux barbaresques, à montrer sur nos vareuses de toile un cœur chouan bien rouge brodé par une paysanne d’Auvic-le-Gail sur mes indications. Ce n’était pas pour faire de l’agitation, mais histoire de me mettre en règle avec mes préjugés et de mieux copiner avec les champions de ma foi.

Ramos, lui, n’avait pas voulu arborer ces bêtises parce que, disait-il : « Moi, je suis là pour mon compte et je porte les insignes de Ramos sur la doublure de ma peau. » Bravo, il y a place dans le royaume pour les gars de ce genre. À dire vrai, j’avais un peu carotté sur les symboles, et pour faciliter mon recrutement la croix blanche était à double croisillon, mais si les pointilleux la croyaient de Lorraine, moi, je la savais d’Anjou et, sur la poitrine d’Augustin en particulier, l’emblème ne faisait aucun doute : Marche-à-Terre n’avait pas trahi.

Pour compléter mes illusions, Londres nous balançait de faux assignats à pleins tubes et les princes n’étaient pas là, comme d’habitude. Encore une occasion de perdue. L’aventure était sans doute mortelle, mais la fortune, fût-elle posthume, pouvait encore sourire à un prince bagarreur, anxieux de redorer un peu sa légende ; dans toute la confusion maquisarde, il y avait une jolie place à prendre pour un maquis du roi, sinon une chance à courir pour quelque Durandard de grand cœur et de petite extrace, fondateur d’une quatrième race.

Supposition, me disai-je, que la chance nous eût gratifiés d’un tel Durandard pour chef de section et, tout en mangeant les pêches de vignes au beau soleil d’août parmi les gars du 3e groupe, je nous voyais poussant dans l’histoire de France qui devient si monotone, si dénuée d’imagination, un petit chapitre à réveiller les cancres : mon Durandard est un adjudant marqué du signe royal, il est invincible, il a une plume blanche au bitos, la barraka entre les yeux, une lumière sur le front, il casse lui-même les vases de Soissons, boute les miteux et met les étoiles dans sa poche, il fait raser les donjons de la Sécurité sociale, il dénonce les dogmes de la production et de la sainteté du travail, il rend l’honneur aux oisifs, terrasse les trop malins, exorcise les démocraspèques, fait sonner la trêve de Dieu à tous les clochers et beffrois de France, de Navarre, de la Martinique et des Touamotous, il brûle les banques et plante des mais, de par le roi du Ciel il requiert à tous les Français maquisards, miliciens, ligueurs, marmousets, radicaux, dockers et zazous de faire une bonne paix, en route pour Reims, toutes les radios gueulent Montjoie, renouvellement des vœux du baptême en colonne par trois sur le Champ-de-Mars, carillons, lâchers de colombes, toucher des écrouelleux républicains, entrée en sa bonne ville par la voie triomphale Mouffetard-Saint-Antoine, fontaines de vin, etc.

Ce n’est quand même pas la prétendue fatalité d’une démocratie mondiale ou d’une technocratie matriculaire qui allait m’interdire l’invention d’un nouveau Robert le Fort, d’un Bébert assez fortiche pour faire démarrer une dynastie millénaire, juste le millénaire prévu pour offrir au Jugement dernier une France présentable.

N’ayez crainte Maître Jacques, votre message est entendu : nous continuons le maquis sur vos traces, avec toutes les bonnes volontés, tous les peuples et les races de France, et avec le Roi cette fois. Nul besoin d’une quatrième dynastie, Louis XX c’est la France ; son sang c’est celui de saint Louis, de Louis XIV et nous le suivrons jusqu’au bout avec vous, avec Joinville, Monsieur de Turenne, le Maréchal de Saxe, et Cadoudal … Déjà nous crions ensemble : VIVE LE ROI ! À REIMS ! NOËL ! NOËL !

Jacques Perret, Le caporal épinglé, Éd. Le livre de poche, Paris-Coulommiers 1958, p172.

↩ Jacques Perret, Le caporal épinglé, Éd. Le livre de poche, Paris-Coulommiers 1958, p328.

↩ Jacques Perret, Bande à part, Le livre de poche, Paris 1962, pp. 209-211↩